Lu en 5 min

9 exercices pour sculpter tes abdos, tes jambes et tes fessiers

Rédacteur & Coach en fitness
Dominic est journaliste dans les métiers du sport et entraîneur sportif. Il rédige nos articles sur le fitness, et crée également des programmes d'entraînement gratuits pour chacun de tes objectifs.

Tes fessiers sont les muscles les plus gros et les plus puissants de ton corps, et tes cuisses ne sont pas loin derrière. C’est le centre de ton corps qui permet pratiquement tous tes mouvements. Travailler ces groupes musculaires essentiels devrait donc être une priorité. Sans surprise, beaucoup d’exercices travaillent plusieurs zones à la fois.

Comment tirer le meilleur parti de ces exercices

L’exercice, c’est comme les blagues : c’est le timing qui compte. C’est en tout cas ce que suggère la recherche sur l’optimisation de l’efficacité de tes entraînements. C’est parce que tes muscles ont besoin de temps pour récupérer après de gros efforts. S’entraîner, c’est essentiellement infliger des dommages positifs à ton corps. En soulevant des poids et en faisant certains exercices, les fibres de tes muscles se déchirent, et ils doivent en fabriquer de nouvelles, plus solides et plus nombreuses.

Mais quelle est la durée de récupération optimale ? Des chercheurs aux États-Unis et aux Pays-Bas ont tenté de le déterminer. Ils ont fait appel à 21 hommes assez jeunes et déjà familiarisés avec le renforcement musculaire. Ils ont commencé par établir une ligne de référence pour les participants : leur 1 RM (rep max) en développé couché et en back squat, leur nombre maximal de développés couchés à 50 % de leur 1 RM, et l’épaisseur de leurs muscles à l’échographie. Sur 8 semaines, ils ont tous suivi le même entraînement, en changeant une variable : un groupe avait droit à des intervalles de repos d’une minute, et l’autre à des intervalles plus longs de trois minutes. « La force maximale observée était de loin supérieure avec un repos de trois minutes, à la fois pour le 1 RM en squat et en développé couché ». La différence en termes d’épaisseur des muscles était frappante également. Les participants ayant pris plus de temps de récupération avaient pris davantage en masse, ce qui suggère que « des temps de récupération plus longs favorisent une prise de masse musculaire et une hypertrophie plus importantes », d’après la conclusion des chercheurs.

Sur le même sujet : Tu souhaites en savoir plus sur le fonctionnement de ton corps ? Clique ici.

Il faut ensuite prendre en compte le volume, soit le poids total que tu soulèves en une semaine. Vaut-il mieux répartir le poids sur plusieurs entraînements, ou est-il possible de tout faire en une journée ? D’après une revue regroupant 25 études sur le sujet, lorsque tu ne prends pas le volume en compte, des entraînements plus fréquents donnent légèrement plus de résultats. Cependant, « des preuves solides indiquent que la fréquence des séances de renforcement musculaire n’a pas de véritable impact sur l’hypertrophie musculaire à volume équivalent », affirment des chercheurs américains et australiens dans le Journal of Sports Sciences. « Ainsi, pour un volume d’entraînement donné, il est possible d’opter pour un entraînement hebdomadaire par groupe musculaire en fonction de ses préférences personnelles. »

De toute façon, tu vas avoir besoin de suffisamment de protéines pour développer tes nouveaux muscles, et c’est là que nos protéines en poudre et nos snacks entrent en jeu.

9 exercices pour sculpter tes abdos, tes jambes et tes fessiers

Essaie toujours de caser 10 minutes d’échauffement avant ton entraînement de renforcement des abdos, des cuisses ou des fessiers. Choisis 4 à 6 exercices par séance, et modifie ta sélection au fil des semaines. Effectue 3 à 4 séries de 30 secondes à 1 minute, en enchaînant rapidement les mouvements, avec un temps de récupération compris entre 1 et 3 minutes.

Tu peux aussi t’entraîner par intervalles : exécute tous les exercices pendant 20 secondes, et prends 10 secondes de récupération entre chaque.

1 – Planche avec rotation

Commence par te placer en planche, avant-bras l’un contre l’autre au sol, parallèles aux omoplates. Tourne ton corps vers la droite et laisse tes pieds suivre le mouvement. Lève le bras droit, les doigts pointés vers le plafond. Retourne à ta position de départ, et recommence à gauche. Continue en gardant la cadence.

2 – Relevés de jambes

Allonge-toi sur le dos, jambes rapprochées et tendues, pieds en position neutre, orteils vers le haut, paumes appuyées contre le sol. Genoux déverrouillés, bas du dos ancré dans le sol, lève les jambes jusqu’à ce que tes semelles soient perpendiculaires au plafond. Redescends les jambes jusqu’à ce que tes talons touchent le sol, et relève-les immédiatement.

3 – Grimpeurs ou mountain climbers

Commence par une planche en position haute, mains directement sous les épaules, avec les talons, les omoplates et la tête alignés. Ramène le genou droit vers le menton et change de jambe : les deux pieds ne doivent jamais toucher le sol en même temps. Enchaîne rapidement les montées de genoux. Si tu trouves ce rythme trop difficile, ralentis. Pose le pied avant de changer de jambe et de répéter le mouvement.

4 – Squats sumo

Commence debout, pieds un peu plus écartés que la largeur d’épaules, buste droit, omoplates serrées et abaissées. Descends les fesses vers le bas et vers l’arrière et remonte les mains au niveau de ton visage pendant la descente, jusqu’à ce que tes hanches soient en dessous de tes genoux. Reviens à la position de départ, et recommence.

5 – Fentes « autour du monde »

Commence debout, pieds à largeur d’épaules. Avance le pied gauche en fente avant, et reviens à la position de départ. Place ensuite le pied gauche sur le côté en fente latérale, et reviens à la position de départ. Recule le pied et fais une fente arrière, et reviens à la position de départ. Enfin, recule le pied gauche derrière la jambe droite en fente croisée, et reviens à la position de départ. Recommence avec la jambe droite. Et répète l’exercice.

6 – Squats sautés

Commence debout, pieds à largeur d’épaules. Descends en position de squat, envoie les bras vers le haut et saute. Amortis l’atterrissage et place-toi tout de suite en squat. Recommence.

7 – Hyperextensions inversées

Allonge-toi sur le ventre, bras et jambes tendus vers l’extérieur, regard vers le bas. Engage tes abdominaux, puis lève les bras et les jambes, regard au sol. Reviens à la position de départ. Continue en gardant la cadence.

8 – Ponts

Commence au sol en position allongée, genoux fléchis, pieds au sol, mains sous les épaules avec les doigts pointés vers les talons. Appuie les talons dans le sol et soulève ton bassin vers le plafond jusqu’à aligner tes épaules, ton pelvis et tes genoux. Reviens à la position de départ. Continue en gardant la cadence.

9 – Abduction de la hanche en position debout

Commence debout, pieds plus serrés que la largeur du bassin, genoux déverrouillés, coudes à hauteur des épaules et doigts entrelacés près du sternum, omoplates en arrière et abaissées. Appuie-toi sur la jambe gauche et lève doucement la jambe droite sur le côté droit aussi loin que possible tout en gardant ton équilibre. Reviens à la position de départ. Compte une répétition. Fais 3 séries de 15 répétitions. Fais toutes les répétitions d’un côté avant de passer à l’autre. Aide-toi d’un mur ou d’une autre surface si tu as du mal à garder l’équilibre.

 

Pour aller plus loin avec foodspring :

Sources de l'article
Notre équipe de rédaction foodspring est une équipe de spécialistes en nutrition et en sport. Nous nous basons sur des études scientifiques pour étoffer chacun de nos articles. Si tu souhaites en savoir plus, n'hésite pas à lire notre politique éditoriale.

Articles similaires